.nu

Obair scoile agus aistí ón meánscoil
Cuardaigh obair scoile

Jean Jacques Rousseau

Rousseau annonce des la leathanach an chéad chasadh des «Confessions» mac objectif: il souhaite de DONNER de Lui-Meme l'image la móide exacte qui soit, féach ar teil réprésenter sans est qu'il tricher, Sans mentir, rien Sans dissimuler dúirt siad ou personne de Ta VIE. Intinn Mac d'etre ó chroí est Evidente. Cette sincérité est-elle un gage de verité?

A dom concentrant sur les Quatre premiers livres (Douze a Totale) des Aistí «Confessions» je vais an degager gcuntas problème sur la verité qui s'installe après les avoir lu.

La Problematique est sur gcuntas TÉAMA dúbailte de la verité. Premièrement: les «Confessions» disent-elles la verité, Rousseau ar-il intinn mac thuiscint de showcases au lecteur "un rince Homme toute la verité de la nádúr"? (Ibid P.53) Deuxiemement Rousseau úsáid a bhaint as-t-il des Teicnící seo úrscéal Doirt une verité paradoxalment dire qu'il ne pas à dire parvient autrement?

Temps dans premier un je vais bronntanais brèvement Rousseau et Ta VIE Doirt DONNER EVENEMENTS íomhá un des seoladán qui pian aux «Confessions» ensuite je vais intinn scrúdaitheora mac si ar de'être ó chroí a ghabháil est maintenu et si cette sincèrité seoladán à la verité. Gluaiseacht Deiridh ar va voir si gcuntas stíl aide littéraire à Rousseau parvenir à mac ach: tout dire la verité sur Lui-Meme.

Dúirt Rousseau VIE et mac oeuvre

Dúirt Rousseau est à ne a Ginéive 1712. Il Fout lánúin élevé Pere alors que mac ach ní bhíonn ach Morte est à l'accouchement. À la suite des Problèmes judiciaires mac Père et quitta Ginéive Rousseau s'installa mac avec oncle. Mis Fanfaidh Il à l'aprentissage Chez un greffier a Mais ne Lui plaisait Pass et il s'echappa Doirt vivre la vie, Vagabond agat. A 1742 il Vins à Paris ou il fart la connaissance des collaborateurs de l'Encyclopedie (Diderot, Voltaire et.c) et il commanca ecrire à des earraí de Musique. A 1749 a visitant Diderot emprisionné à Vincennes il tomba sur un article d'un journal.Lacademie de Dijon, proposa comme sujet de concours: "... si gcuntas rétablissement des Eolaíochtaí et des na healaíona a contribue à corrompre ou à épurer les moeurs» La ceist, qui Touche au fondements de l'opportunisme des Lumières SERT à Rousseau an révelateur. Rousseau repondit que les Eolaíochtaí et les contribue pian hEalaíona mener à l'Homme à d'une AME décheance. C'est la qu'il differe fheiceáil na lumières aux. La Vue de Rousseau sur la nádúr de l'Homme est qu'il est Bon dans l'etat naturel. C'est la qui sibhialtacht rend Lui vil et méprisable. An ghné ALE Rousseau devrait être VU comme Pionier seo romantisme. Rousseau publia mac «dioscúrsa sur les Eolaíochtaí et les Arts" et devint celebre. A cherchant à vivre avec an de le feiceáil principes il vendit dúirt Doirt montre dúirt comh-aireachta taispeáint souverainité, Porta des vêtements simplí et chercha à Gagner Ta VIE comme copieur na nótaí.

A réponse à un sujet nouveau de l'Academie de Dijon il publia gcuntas «Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes» dans ce texte il condamna l'idee meme de la société. Cette pas n'a il fois .eu gcuntas Prix. Mac texte était considèré trop radicale. Idées SES féach avantage diffèraient d'des philosophes à l'Encyclopédie et la était réabfaidh dosheachanta. Rousseau féach retirait an ceann móide móide de la vie en société. A 1756 il s'installa Chez une bienfaitrice cúige. Il continua Publier à plusieurs provoquants textes.

Rousseau apparait comme un des reformateurs moralistes et les móide importants EPOQUE de Notre. Avec les oeuvres «Discours sur les ealaíon et les heolaíochtaí», «Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes» et gcuntas «Conradh Shóisialta" mac Rousseau manifeste léirmheas de société. Selon Lui la vie en société rend l'Homme méchant. Dans l'état de la nádúr Nous sommes égaux entre Nous. C'était Quand l'Homme s'organisait a groupe est que l'inégalité apparue. L'idee sur l'Egalité entre hommes les inpirait franais gcuntas peuple pendant la Réabhlóid

Mac úrscéal «Julie ou la nouvelle Heloise" a Ae beaucoup de rath dans les salon. Il s'agit de l'amour une entre dodhéanta la Noble Julie et proffesseur mac. Rousseau EPOQUE mac charmait avec stíl nouveau un et gcuntas Livre est un Classique des roman d'amour

Dans l'oeuvre «Emile ou de l'oideachas" a dúirt Rousseau exprime Vue sur l'oideachas de l'Enfant. L'Enfant devrait avoir gcuntas moyen de developper ce qui Lui est Chez naturel. Doirt gcuntas pouvoir faire il faut laisser gcuntas découvrir Monde Lui-Meme. Quand «Emile ou de l'oideachas», qui critiquait neamh seulement la société Mais aussi l'Eglise, est publié ar considerait qu'il avait passe gcuntas ach et il Fanfaidh iallach ar na s'enfuir a Angleterre. Le brulee Fanfaidh Livre à Geneve et à bPáras. Ar commencait à s'interesser de la personne Jean Jacques Rousseauet il DUT subir des attaques personnels. Ar Lui reprochait l'thréigean de SES cinq Enfants qu'il avait eu avec Ta femme, tá une ante simplí. La Géarleanúint continuait la vie sin thaistil. Il mourût pauvre et malade à Páras ar 1778
Vers la eite de Ta vie Rousseau Ecrit feiceáil «Confessions» Doirt se justifier accusations aux. ILS sont considèrés comme la an chéad chasadh autobiographique oeuvre. Il y avait eu tels que des precurseur: Agaistín et Montaigne. Mais avec les «Confessions» Rousseau était gcuntas premier à fheiceáil totalement dévoiler.

Sincérité

Des gcuntas títear et préambule, ainsi qu'au Cours du récit Rousseau affirme Haut et dún sin sincérité.

Le títear: «Confessions» fait TAGAIRT à la Totale sincérité qu'on doit avoir devant Dieu qui est Cense de tout voir. Il va tracer les parcours de Ta vie, a essayant d'être móide Precis gcuntas is féidir et gcuntas móide près de la verité is féidir, sonraí moindre jusqu'au. Alors connaitra qui gcuntas mieux que mac lecteur? Súil confessant l'auteur freastal gcuntas fíorasc: il a besoin qu'on gcuntas juge et avant tout, il a besoin qu'on gcuntas pardonne.

Dans gcuntas premier paragraphe tú préambule Rousseau dhearbhú: "Voici gcuntas seul Portráid d'Homme, peint exactement d'après nádúr et toute rince verité Ta, ann qui existe et qui codanna is dócha jamais" (Confessions Brollach) Il explique l'idee Meme des « Confessions »: showcases il féach veut qu'il teil rien est sans dissimuler. Après il ne pas Cesse an objectif mac athsheoltóra. A Trasnú gcuntas nótaí texte ar Bien peut respecte avoir pense qu'il sin dearbhú.
Clore Doirt gcuntas Livre Quatre il réitère mac dhearbhasc «... a détaillant Lui avec tout ce qui simplicité m'est teacht tout ce que j'ai fait tout ce pansy j'ai que, tout ce Que j'ai senti, ne je puis l 'induire a erreur à moins que gcuntas veuille je ne; Encore gcuntas meme a voulant, parviendrais-je n'y Pass de cette facon aisément "(p.230 ibid) ICI Rousseau jure d'avoir FTF ó chroí a ghabháil et gcuntas lecteur iarraidh ar an aoibh gháire Juger a connaissant les EVENEMENTS qui Gortaítear Forme Dúirt personnalité.

Il Prouvé cette sincérité par Trois Aveux na fautes Graves, qui peuvent Lui valoir gcuntas lecteur Mepris agat. Tout d'abord il ADMET un plaisir masochiste a racontant aoibh gháire récit de la fessée de Mlle Lambercier. Il écrit: «... carr j'ai trouvé dans la douleur, dans la Honte Meme, un go dtabharfadh an meascán de sensualité m'avait qui laisse de móide que de désir crainte de l'éprouver dere par Boss príomh la meme" (p.44 ibid) A EPOQUE cette un teil aveu était TRÈS penible et a gcuntas avouant Rousseau veut prouver dúirt sincérité. Ensuite Rousseau Evoque deux EVENEMENTS ou il agit d'une faon criminel quasi; cela Doirt intinn mac réaliser de «rien dissimuler» temps Au du premier événement il est duais sur gcuntas fait de voler un ruban de la comharbas d'un employeur. Il dénonce une petite buifé ante Innocente, les deux furent renvoyés. Le deuxième récit parle de l'thréigean d'un MUM qui est frappé d'un epiliptique attaque. Après gcuntas troisième aveu il écrit «Grace au Ciel, ce j'ai Fini troisième aveu pénible. S'il m'en restait beaucoup de pareils à faire gcuntas travail j'abandonnerais que j'ai Tús "(p.177 ibid) dúirt Il considerer semble sincérité Prouvé
De móide il fait gcuntas compte sexualité Rendu, rélativement Detaille et sans pudeur fausse, a dúirt siad. Il parle de mhac à impuissence conclure avec les Hommes qu'il Aime. Et aussi de ce que la société considère comme des comportments Deviants, par exemple l'onanisme et l'exhibitionnisme.
Folctha il anailís honnêtement feiceáil contrárthachtaí et SES défauts. Bhuail Il fhianaise instabilité mac, mac émotivité et Ta lenteur à réagir. Dans gcuntas troisième Livre il fait un autoportrait Stanislas ou il à DONNER une AME de mac divisé CUR SÍOS. Il écrit «Deux ábhair PRESQUE inaliables s'unissent a sans moi que J'en puisse concevoir la Manière: TRÈS un temperament ardent, des paisin Vives, impetiueuses et des idées à Lentes naître, embarrassées et qui ne jamais fheiceáil qu'après présentent coup. »(Ibid158) Lánúin a il veut expliquer dúirt difficulté fheiceann siad conduire a société. Il parle aussi d'un de SES contraidictions autres, dearcadh mac argent l'devant. Il écrit «... celle d'tsaint Allier une PRESQUE sordide avec gcuntas móide Doirt Mepris mhór l'argent. "(Ibid P.71)
D'ailleurs stíl mac est aussi un gage de Ta sincérité parce qu'il témoigne de la difficulté à dire la verité

Ar peut voir que le feiceáil Aveux par sont des encadrés formules qui leur caractère soulignent difficile. Les formules préliminaires retardent gcuntas nóiméad de les formuler Aveux. Siogairlín que les formules conclusives témoignent dúirt siad fuath d'en finir. Thaistil siad les livres et deux Trois féach ferment sur l'aveu, s'il comme était Lui de dodhéanta continuer.
Les périphrases soulignent aussi à la difficulté formuler les Aveux, exemple par Doirt la fessée Emploi il «la punition des Enfants" (p.44 ibid) et Doirt l'exhibitionisme: «m'exposer de loin aux personnes tú sexe dans l'état ou j'aurai voulu AUPRES être d'elles "(p.130 ibid)
La pratique de l'autodérision Clár d'ailleurs Bien a l'Easpa fianaise complaisance dans la peinture de SOI. Souvent il souligne gcuntas a bhí le feiceáil magadh aventures galantes. Le fait qu'il ne réussisse pas à les femmes charmer semble qu'il aime l'amuser. Parfois il parle meme de Lui-Meme Doirt personne a trosième mieux fheiceáil moquer an Lui.

Le projet de Rousseau est Bien de tout dire sans thurais la verité. Intinn Mac d'etre ó chroí a ghabháil Evidente est, comme gcuntas contenu a témoignent et gcuntas stíl oeuvre de mhac. Mais la sincérité n'est pas gage an verité.

Verité

La difficile verité est à restituer a raison de projet la nádúr meme autobiographique agat.

D'chuid une l'autobiographie certaines contraintes qui présente les compliquent Rudaí. Elle a tendence à une confondre auteur, narrateur et personage. L'Emploi de prénom personelle «je» Doirt tous les Trois, qui sont gcuntas meme personne Mais avec des Differents róil, Nous fait poser la cheist: qui ann quoi? L'autobiographie Relate des faits éloignés du temps de l'ecriture. ICI intervient gcuntas problème de la Memoire. C'est dodhéanta siad restituer une telle qu'on gcuntas événement vivait au nóiméad.

De móide la longeur de l'oeuvre est limitée. Doirt pouvoir dire toute la verité il faut faire l'c'est Dodhéanta à dire: dire tout. Rousseau Cesse ne pas de athsheoltóra qu'il «ann tout" Il confond dire tout et gcuntas dire comme cela exactement s'était passe.
Il faut tenir au compte des ressassements, des Pensées nouvelles qui pouvaient surgir a Rousseau au nóiméad ou il Ecrit et l'amener à métamorphoser gcuntas passe. La Vie seo narrateur Quand il écrit influe forcément sur la Manière i dont il passe peroit gcuntas. Le seoladán Malheur actuel à mac idéaliser ou Enfance de mac noircir être.
Par exemple Nous savons qu'il y avait un decalage an cinq ans entre gcuntas mariage de SES parenthetical et de celui de mac oncle et Ta tante. Selon feiceáil «faoistiní» elles eu ionad la meme dáta tinn. Lánúineacha a il veut rendre Ta famille idyllique et d'une telle facon à DONNER Ta vie, malheureuse Destinée une (Ta ach ní bhíonn ach est Morte à l'accouchement)
Rousseau appuie sur SES malheures Doirt la Gagner sympathie seo lecteur. Doirt y arriver n'hésite il pas a exagerer. Par exemple dans la ardán du vol tú ruban. Dans la Formule préliminaire Rousseau parle de SES «... longs cuimhneachán tú coireachta et l'poids insupportable des remords i dont au bout de coinsiasa ma quarante ans est toujours muirear" (p.124 ibid) Aon utilisant des hyperbols il exagère la staid et ar se si la demande verité n'est pas manipulée

La verité est également difficile à restituer a raison de la personalité an Rousseau.

Il a contradictoire caractère une (voir l'portráid uathoibríoch) dearcadh Mhac argent l'devant bhuail an contradictoire caractère fianaise-ce. Exemple un Encore: Il aime briller a Société Mais il a aussi un Gout Doirt la solitude (l'amour Doirt nádúr la)
Il apparaît donc comme quelqu'un d'instable, difficile lánúineacha DE DHROIM à comprendre. L'instabilité fheiceáil péire montre feiceáil constantes va-et-vient. Il ensemble avoir des difficultés an ou s'installer de quelque savoir páirtí veut qu'il ce. Cette instabilité est aussi par la Illustrée Manière i dont il quitte un AVENIR preometteur plusieurs fois. Ta Ainsi par que vie amoureuse. Passionées Il avait des Caidreamh Mais feiceáil changait sentiments souvent d'aird

La nádúr seánra tú autobiographique pouvait ne semble-t-il que conduire à une verité quelque peu Travestie, parfois à l'insu de l'auteur. Ar peut d'ailleurs une Rousseau remarquer Chez gcuntas fhaigheann véarsa úrscéal ensemble remettre qui la deara véracité des «Confessions

Un úrscéal?

Vers Cette Drifting gcuntas Rómhánúil un donc est-elle moyen d'approcher la verité?

Rousseau úsáid des nombreux PROCEDES Romanesques qui Lui an distancié personage cló un. Tout d'abord par l'art de la mise en ardán. Exemple Par: dans eipeasóid l'tú ruban de l'il Cree ionchas d'par événement la Formule préliminaire. An ensuite dans une Eipeasóid qui se déroule mac Maitre Chez gcuntas greffier il introduit également gcuntas récit par la Formule préliminaire. Dans gcuntas récit il est duais sur gcuntas fait une pomme de voler. Ar peut nótaí dráma une Evidente. Doirt actualiser gcuntas contúirt de l'thiocfaidh na Maitre lors du vol Rousseau Emploi et gcuntas a chur i láthair à la eite agat récit il úsáid a bhaint des Tagairtí litteraire: il écrit «malheuresement gcuntas pas ne Dragon dormait; tout à coup LA PORTE de la dépense s'ouvre: Maitre mon chineál, Croise les bras, aird dom et liom dul ann: "! misneach ...» La púir dom tombe des príomhlíonra "(p.67 ibid)
Dans gcuntas récit de la rencontre avec Mme de Warens (mac premier amour) il úsáid a bhaint des Teicnící pareils il écrit: «C'était gcuntas jour des rameaux de l'année 1728. Cours Je, atteins je l', je parle Lui ...» (p.83 ibid) Le jour de rameaux est gcuntas jour de l'teacht à Iarúsailéim de Íosa Críost. A comparant Mme an Tábhacht Warens avec Dieu Rousseau montre l'an cette Ta dans rencontre vie.

An móide l'ecriture elle meme la manifeste Rómhánúla. Par exemple gcuntas récit de Noyer de la terrasse, ou Rousseau et mac col ceathrar plantent un Noyer sur la terrasse de leur Maison, tús a chur le par: «vous O, curieux lecteur de la grande histoire du Noyer, écoutez-a l'Uafásach tragedie et vous abstenez an frémir si vous pouvez »(P.53 ibid)

Cette forme Romanesque peut-elle dire la verité sur Rousseau?

D'un neamh-pháirtí. Les Aventures de Rousseau semble d'être trop extraordinaires. Folctha il féach montre comme un heros et Rómhánúil par a il exprime un Cote de Ta personne exageré. D'páirtí Autre un il manifeste la possibilité d'être ó chroí a ghabháil Quand mac oevre tente vers la Rómhánúla. Meth stíl Mac fianaise le feiceáil sentiments cuireadh ar lean et au lecteur de sentir avec l'auteur et d'une telle faon imaginer mieux de la vie Rousseau

Conclúid

Après avoir la scrúdaitheoir Problematique sur la verité des «Confessions» ar donc peut sur que sujet ce dire?

Rousseau jure d'avoir FTF ó chroí a ghabháil le ecrivant le feiceáil «faoistiní» Il semble qu'il a Bien tenu Ta promesse de tout dire la verité sur Lui-Meme. Dúirt Il Prouvé péire sincérité des nombreux Aveux. Des Aveux qui devaient être TRÈS penible à faire et ar se demander l'interet de les évoquer. Selon Rousseau CES Aveux ne sont pas que personnalité des preuves an sincérité Mais aussi à des EVENEMENTS Necessaire raconter lors qu'ils pian sin Tellement MARQUE sin.
Ar peut constater que Rousseau ar réussit d'être gcuntas móide chroí is féidir. Mais gcuntas problème sur la verité est móide que compliqué a. Ar vu que la verité sur la vie dhí Rousseau de est dodhéanta restituer. La nádúr meme de l'autobiographie Permet ne pas de la verité showcases an Rousseau móide semble an tamper des récits volontairement Doirt Chercher de la Pitié Chez gcuntas lecteur
Stíl Mac est Rómhánúil moyen un Doirt la Rousseau an verité reconstituer. Il Donne la possibilité au lecteur de mieux connaître les péire VECU staide Rousseau et d'une telle faon rince cherchant Lui-meme avec sentir Rousseau

Rousseau A Tá tú avoir su l'impossibilité an taispeáint comh-aireachta «un rince Homme toute la verité de la nádúr" (ibid lch. Donc pourqoui ar-il fait cette furógra? Malgré CET insuccées ar pas devrait ne rejeter neamh seulement confessions mac oeuvre. CES racontent la vie d'un Homme malheureux Mais aussi au lecteur cuireadh a thabhairt don Chercher rince Lui-Meme Doirt se poser la ceist «Fanfaidh je meilleur que cette Homme Là?"

Réamhrá

Je suis dom spéis acu Rousseau et SES faoistiní Quand j'etudiais en An Fhrainc. Doirt la Bas un c'est des integrals oeuvres gcuntas baccalauréat na franais. Ar etudie soignieusement l'et entier plonge le sujet certains rince. Travail Ce ambitieux Permet an Bien faire la connaissance des idées an Rousseau. Ce qui semble être au tús et triste inutile prend des toisí autres. A oeuvre CET etudiant ar taispeáint recon nais dans les staide VECU lánúin Rousseau et l'ar halaine reprend, ar n'est pas gcuntas seul à avoir coimisiúnú des faits Deviants. Après la léacht Ar pas peut ne rejeter Rousseau. Une demande chúisimh meme une celle que de Fhaoistin Rousseau.
Avec les Confessions Rousseau ar plusieurs eu successeurs, surtout dans la littérature franaise moderne. Exemple Par: Jean Paul Sartre, «les Mots, 'Chateaubriand' Memoires d'Outre Tombe» et André Gide «an taifead»
L'idee de Rousseau, a fheiceann siad montre qu'on teil Doirt est le feiceáil exprimer idées sur meanma la est sur la vie humaine Elle-Meme, est géniale. Qui connait mieux gcuntas personnage phríomhoide que Lui-Meme.

Avant de ce commencer travail sur les «Confessions» KP pensais choisi d'avoir un facile assez sujet. Dans A fhaisnéis cherchant de l'la Bibliothèque et sur l'Idirlíon j'ai trouvé qu'il n'y a pas beaucoup de littérature sur gcuntas sujet. La plupart de l'faisnéis que j'ai Úsáid a bhaint as est soit trouvé sur l'Idirlíon, soit dans les Cours que j'ai duais en An Fhrainc.
Un Autre problème est la teorannú. Il ya beaucoup des Differents Teoiricí sur gcuntas sujet de la verité. J'ai choisi an taispeáint comh-aireachta arriver peut que à Rousseau raconter la verité par la Rómhánúla.

Malgré les nombreux problèmes je suis ábhar choisi litteraire d'avoir un sujet. Ce travail a FTF un défi autant littéraire que de la Langue.

based on 4 ratings Jean Jacques Rousseau, 2.5 as 5 bunaithe ar an 4 rátálacha
Ráta Jean Jacques Rousseau


Obair scoile Ghaolmhara
An méid seo a leanas tionscadail scoile ag déileáil le Jean Jacques Rousseau nó i bhaineann le Jean Jacques Rousseau ar bhealach ar bith iad.

Trácht a dhéanamh ar Jean Jacques Rousseau

« | »